Menu
Retrouvez-moi sur :
Horaires téléphoniques

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Garde des enfants

Que votre avocat soit chargé de votre divorce ou de votre séparation, votre dossier peut porter sur la décision la plus douloureuse dans le cadre de la séparation d'un couple, l'attribution de la garde des enfants.

Le juge aux affaires familiales doit décider, à défaut d'accord entre les parents, qui aura la garde principale des enfants.

Il peut s'agir du juge aux affaires familiales de Toulouse, ou bien d'une autre ville, car le Tribunal compétent est celui de la ville où demeurent les enfants.

Le juge aux affaires familiales examine le dossier remis par votre avocat après sa plaidoirie. Dans ce dossier il y aura tous les éléments pouvant apporter la démonstration que votre demande d'obtenir la garde principale de vos enfants doit être prise en compte.

La défense de votre avocat à Toulouse sur la résidence des enfants prend toute son importance, car les décisions ont un impact fort sur la vie de toute la famille.

L'audition devant le juge aux affaires familiales d'un enfant est possible, mais, avant de la demander, il faut réfléchir avec votre avocat pour peser les conséquences d'une telle prise de parole qui peut être assimilée à un choix d'un parent contre l'autre.

La garde alternée est une demande forte des parents séparés. Mais mettre en place une garde alternée suppose des conditions préalables :

Une relative bonne entente entre les parents de l'enfant. Les parents séparés doivent être d'accord sur ce mode de garde impliquant une organisation matérielle.

Les parents demandant la garde alternée doivent si possible avoir des domiciles proches.

L'enfant concerné doit, à partir d'un certain âge, être d'accord sur cette garde alternée. Son audition dans ce cas est possible, en fonction de son âge.

Les grands-parents peuvent également saisir le Juge aux Affaires Familiales, par l'intermédiaire d'un Avocat, en droit de la famille ; pour obtenir un droit de visite, lorsqu'ils ne peuvent pas voir leurs petits-enfants, car les parents s'y opposent. La loi prévoit ce droit de visite pour les grands-parents. Dans cette situation, les parents de l'enfant sont tenus de se défendre, et d'expliquer pourquoi ils s'opposent à ce droit de visite des grands-parents sur leurs petits-enfants.

Contact

Consultez également :

Actualités
Voir toutes les actualités

Droit du travail

Droit de la famille

Droit de l'immobilier et de la construction