Menu
Retrouvez-moi sur :
Horaires téléphoniques

Du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Sur quels motifs le juge aux affaires familiales peut-il refuser la résidence alternée ?

Sur quels motifs le juge aux affaires familiales peut-il refuser la résidence alternée ?

Le 06 janvier 2014
En 2012, 17 % des enfants de parents séparés bénéficient de la résidence alternée.

Selon les derniers chiffres issus du Ministère de la Justice , les principaux refus de mise en place de la résidence alternée sont motivés ainsi :


Rejet dans l'intérêt de l'enfant : 30.6 % 

Rejet pour mauvaise relation entre les parents : 21.2 %

En raison de l'âge de l'enfant : 9.7 % 

Les autres décisions de rejet sont motivées par le cumul de plusieurs raisons (intérêt de l'enfant, mauvaise relation entre les parents, éloignement des domiciles, conditions matérielles difficiles ....).

Mais il est important de préciser que  pour 19 % parents, c'est le mode de réisdence qui est choisi en commun. 

Droit du travail

Droit de la famille

Droit de l'immobilier et de la construction